Les établissements d’abattage non agréés (EANA) - ateliers de transformation des produits agricoles - présents au sein de certaines exploitations françaises pourront poursuivre leur activité.

EANA 1.jpg

🚜🌾 Une avancée pour la filière du circuit-court dans les exploitations agricoles

📄✍🏻 En décembre dernier, j’avais alerté le Ministre de l’Agriculture au sujet de ces établissements d’abattage non agréés, alors menacés de fermetures en raison de l’expiration (et donc de la possible suppression) de la dérogation réglementaire qui permettait jusque-là leur ouverture.

🇫🇷🚜 J’ai reçu aujourd’hui un courrier du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation m’informant qu’une solution technique avait été trouvée pour permettre à ces structures de poursuivre leur activité.

📈 Indispensables à l’équilibre financier des exploitations et au maintien de savoir-faire, la suppression de ces ateliers d’abattage aurait eu des conséquences dramatiques.

🍏🍒🥬 La demande en produits locaux, commercialisés en circuits courts, n’a jamais été aussi importante. Ces ateliers d’abattage, présents au sein même des exploitations agricoles, permettent de répondre à cette demande de proximité.